On mets nos corps dans des chaussettes, puis les chaussettes dans le pantalon. On mets le pantalon bien assis sur la chaise, et le tout dans les quatre murs de la maison. On prends la cuillère dans l’assiette, et on mets la soupe dans la bouche.

Les objets nous manipulent et nous tordent, ils nous dévient et nous collent à la peau. De l’habit à l’abat-jour, de la fourchette à la casquette, le prêt-à-porter  de nos cultures façonnent nos mouvements, nos jours et nos nuits.

C’est de ce point de départ que les ateliers Créativité&Joie veulent lancer les recherches. Des ateliers de création collective, de tâtonnements non-rentable de la matière, d’expérimentations autodidactes, du droit à l’erreur à plusieurs et convivial.

C’est un temps laissé aux déviances positives, pour les hobby et les lubies qui, peut-être, deviendront une idée ou un projet ; au moins un cadeau à rapporter à la maison.


Les premiers ateliers Créativité&Joie portent sur le textile. On tâtonne, il n’y a pas de plan, pas d’expériences et de protocoles, mais le hasard et l’envie, la rencontre fortuite entre, par exemple, une machine à coudre et un parapluie. Plus tard, il y aura peut-être des envies de céramiques, des tapis de cannes de provence, des chaises pliantes en plastique broyé.

 

Une enquête qui vous est proposée environ une fois par mois, de manière collective, dans les locaux de l’Ambassade du Turfu, au 3 rue Raymondino. Elle est produite par le Collectif Etc.